• Je descends aux WC pendant la récré et les WC adultes sont occupés.

    En attendant, j'en profite pour rappeler à une gamine de CE1 que la chasse d'eau se tire, et qu'il ne me semble pas l'avoir entendue. Elle fait demi-tour, la tire et repart jouer.

    Les WC adultes s'ouvrent, en sort un animateur des NAP et je rentre à la suite. Vous l'avez deviné?

    - Monsieur, c'est la même règle que pour les enfants: la chasse d'eau se tire.

    - Oui, mais j'ai des enfants seuls dans la classe.

    Silence... Attente...

    - Je vous laisse faire...

    Il a fait demi tour pour tirer la chasse.

    Toute une éducation à revoir! Notez que TRES SOUVENT, je constate que ce sont les mecs qui ne tirent pas la chasse. A la maison, il y a 80% de mecs, ça peut s'expliquer. A l'école, il y a environ 50% de mecs. A 90%, je le rappelle aux garçons...


    10 commentaires
  • La secrétaire de l'école appelle une maman, qui en profite pour lui annoncer que son fils va chez l'orthophoniste et qu'il faudra aller lui ouvrir quand il sonnera, à 11h15. (La sortie de classe s'effectuant à 11h40.)

    - Vous savez madame, il est fort possible que je ne sois pas au bureau, puisque deux enseignantes sont absentes aujourd'hui (et non remplacées, mais c'est un autre sujet). (Il faut savoir que en plan vigipirate, l'école est fermée à clef, ne peut pas être ouverte à distance et que pour aller du bureau à la grille, ça prend bien 5 minutes, rien qu'à l'aller)

    - Mais il ne peut pas rester seul dehors quand même. Vous n'allez pas le laisser seul dans la rue!  Vous DEVEZ aller lui ouvrir quand il sonne...

    - Madame, il ne sera pas seul, il sera avec vous?

    - Non, non, moi je dois aller à la préfecture, il rentrera tout seul de l'orthophoniste à l'école.

    Ben, et vous?

    image de danger école

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    20 commentaires
  • Nous travaillons sur l'origine animale ou végétale des aliments...

    - Le cochon, dans quelle catégorie le ranges-tu?

    - Survivant...

    - Si tu le manges, il est mort (en principe) donc ce n'est plus un survivant...

    - Un être humain?

    - ...

    Résultat de recherche d'images pour "cochon humain"

     

    Pin It

    13 commentaires
  • Les recommandations du ministère pour les écoles:

    • Gardez les enfants dans une ambiance fraîche. 34°, c'est bon!
    • Vérifier la fonctionnalité ou l’installation de stores et/ou volets. C'est vérifié, il n'y en a pas.
    • Etudier les possibilités de limiter les entrées de chaleur dans les salles. Rideaux beige clair tirés
    • Fermer les volets et les rideaux des façades les plus exposées au soleil durant toute la journée. Oui, mais beige clair, alors ils ne protègent pas vraiment...
    • Maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. J'ai essayé hier, on a eu un plan confinement de 10 minutes. Ben... C'est pire!
    • Disposer d’un thermomètre par salle.  Et??? Vérifier la température des installations (notamment les structures de toile et baies vitrées exposées au soleil) et avoir une solution de « repli » dans un endroit « frais » (bénéficiant de stores, ventilation). 240 élèves qui font classe dans les couloirs, ça peut être sympa.
    • Sensibiliser les professionnels au contact des jeunes aux risques encourus lors de canicule, au repérage des troubles pouvant survenir, aux mesures de prévention et de signalement à mettre en oeuvre. On a été sensibilisés: Il fait chaud, des mesures sont proposées sur le site du gouvernement.
    • Afficher les informations dans les salles de classes et la cantine. Oh oui, je crois que je vais les afficher.
    • Éviter les expositions prolongées au soleil : sport, promenades en plein air... 15 minutes de récré contre 1h30 dans une étuve.
    • Limiter les dépenses physiques et activités sportives (adapter la grille d’activité en diminuant les activités à caractère physique ou se déroulant au soleil). Fabrication d'éventails en papier.
    • Distribuer régulièrement de l’eau à température ambiante (veiller à sa qualité). Dès qu'on a des verres, on distribue! En attendant, on les fera boire au robinet des WC, l'eau est de qualité, elle est potable.
    • Adapter l’alimentation (veiller à sa qualité : respect de la chaîne du froid). Voir la mairie, l'école ne gère pas ça.
    • Veiller aux conditions de stockage des aliments (à la cantine). Voir la mairie, l'école ne gère pas ça.
    • Aménager les horaires pour certaines activités (les décaler tôt le matin ou plus tard le soir). Répétition de la danse à 8h30
    • Avoir une vigilance particulière envers les personnes et élèves connues comme porteuses de pathologies respiratoires ou en situation de handicap. Si les parents le peuvent, qu'ils gardent leur enfant asthmatique, sauf s'il fait encore plus chaud chez eux.
    • S’il y a prise de médicaments, vérifier les modalités de conservation et les effets secondaires en demandant un avis auprès des médecins scolaires. Je doute qu'il puisse répondre dans la minute.

    Demain, c'est art plastique: On va travailler les encres diluées, dehors à l'ombre.

    Et puis on va peut-être faire relaxation, dehors, à l'ombre...


    16 commentaires
  • Le matin, les parents montent jusqu'à la classe pour déposer leur enfant, ce qui me permet de parler avec les parents si besoin.

    Lundi, j'entends S. qui demande à son père:

    - Tu n'oublies pas, hein!

    - Oui, oui... S. veut que je vous dise qu'il a mal à la gorge.

    - En effet, il me l'a déjà dit samedi, quand je lui ai demandé de travailler, il m'a répondu que ça l'empêchait de réfléchir.

    Le père rit.

    S. entre dans la classe et m'annonce:

    - Si c'est du travail facile, je vais le faire, mais si c'est difficile, je ne le ferai pas (Connaissant S, qui a de grandes facilités, mais qui arrose souvent sa plantation dans la paume de la main, celà signifie qu'il n'essayera pas et restera les yeux dans le vague à attendre la récréation)

    - Que les choses soient claires, S. Tu es en classe pour travailler, et je te donne du travail de CP. Donc tu fais le travail demandé.

    Le père a ri et approuvé, mais... j'aimerai bien que les parents poussent un peu plus leur enfant au travail, dans leur discours. Malheureusement, les instits de maternelle me préviennent que c'est l'inverse qui se produit pour les années à venir.

    Mais bien sûr!

    Enregistrer

    Pin It

    10 commentaires
  • "Si tu me changes de couleur (de comportement) je te tranche la tête!"

     

    X, 7 ans


    10 commentaires
  • "Faire des rendez vous parents avec la collègue directrice et l'inspection (récemment j'ai eu ça car la mère estimait que j'avais mal fait les lacets de son fils et que je le mettais en danger...)"

     

    Il s'agit d'une enseignante en élémentaire...

    Dans mon école, on a décidé qu'on ne fermait pas les manteaux, qu'on ne boutonnait pas les pantalons, qu'on ne coiffait pas les cheveux, qu'on ne faisait pas les lacets de chaussures.

    Ce n'est pas dans les programmes.

    C'est aux parents de leur apprendre, chacun son métier.

    C'est aux parents d'acheter des vêtements adaptés à leurs enfants.

     

    On explique et on recadre aux réunions de parents en juin pour les futur CP puis en septembre...

     


    11 commentaires
  • Imaginons qu'il fasse froid...

    Imaginons que ce soit l'heure de la récréation...

    - Non, S***, tu ne prends pas les crayons de couleur, tu ne vas pas colorier dehors. Il fait trop froid, il faut bouger. Et puis en récré, il faut se défouler.

    S*** est un gentil garçon enrobé, un peu pataud, mais qui fait d'énormes efforts en sport.

    - Mais, maîtresse, je bouge!

    - Non, S***, tu ne bouges pas.

    - Mais si maîtresse, quand je colorie, je bouge les doigts!

    Afficher l'image d'origine

    Pin It

    14 commentaires
  • Imaginons qu'un nouvel inscrit arrive dans la classe... Un petit Irakien qui ne parle pas DU TOUT français, qui ne voulait déjà pas entrer hier dans la classe (en présence de ses parents, de la directrice, de ses deux frères) et qui venait pour visiter l'école, afin d'y entrer lundi...

    Imaginons que le PPMS soit prévu ce jour là, et que les animateurs de cantine soient convoqués pour tester...

    Imaginons que ce jour là, il faille se planquer sous les tables, moitié de la classe chez une collègue et l'autre moitié chez l'autre collègue...

    Imaginons qu'une des deux collègues soit arrêtée pour cause de maladie.

    Imaginons que la remplaçante (miraculeusement prévue au milieu de l'arrêt) soit aussi malade et ne puisse pas assurer le remplacement, ce qui signifie que:

    - les enfants sont répartis dans les autres classes

    - je ne peux pas mettre la moitié de ma classe dans une classe vide...

    Imaginons qu'on ait dit au petit Irakien, qu'en France, il sera en sécurité... Comment je fais pour rassurer ce petit bout de chou, et le garder silencieux sous une table pendant 20 minutes?

    Ça va être long, lundi!

    Afficher l'image d'origine

    Pin It

    14 commentaires
  • - On part 15 jours parce que le grand père est malade. Du 6 au 23 janvier. Vous pouvez nous préparer les devoirs?

    - On part à Disneyland mardi parce que c'est le CE de l'entreprise qui le propose à cette date.

    - On part au ski une semaine avant les vacances parce que c'est moins cher parce que c'est les vacances des parisiens et on veut qu'il/qu'elle voie ses cousins. Vous pouvez nous donner le travail que vous ferez? (Non, deux semaines avant, je ne sais pas. Éventuellement, si elle est là le samedi, je pourrais vous le donner...)

    - On part à l'autre bout du monde en vacances, alors il sera absent 3 jours avant les vacances et il reviendra 3 jours après la rentrée.

    - Il a été absent samedi matin parce que j'ai eu une grippe très sévère et je n'ai pas pu l'amener à l'école. (Une demie journée, la grippe)

    - Il n'a pas fait ses devoirs parce que j'ai eu conseil de classe et ça s'est fini tard et j'ai du l'amener avec moi (Et deux heures plus tard, le gamin te raconte qu'ils sont allés au restaurant et qu'en sortant, il a vu la neige tomber. A 22h45.)

    Afficher l'image d'origine

     

    Vous savez quoi? Je ne m'en offusque même plus, au bout de 20 ans. A la rentrée, j'ai annoncé aux parents qu'ils prenaient leurs responsabilité en faisant louper la classe à leur enfant mais que si possible, je préférais qu'ils me disent la vérité, plutôt que de me mentir comme des gosses.

     

    Enregistrer

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique