• Un matin, une petite mignonne de CM accompagne son frère de CP jusqu'à ma classe.

    - Mon frère a les lèvres déchirées mais maman ne peut pas le garder à la maison, elle travaille, alors il va à l'école et elle lui a donné du baume pour les lèvres. Il ne peut pas parler, ça lui fait mal.

    - Heureusement, ça ne l'empêche pas de travailler, ta maman a eu raison de le mettre à l'école...

    L'après-midi, nous partons à la salle de sport.

    - Et où est ton sac de sport?

    - Maman, elle a dit que je ne faisais pas sport aujourd'hui...

    - A cause de tes lèvres?

    - Oui!

    - Mmm... et pour la récréation, ça allait, tu n'as pas eu mal aux lèvres? Tu as réussi à sortir?

    Anecdote à Institland

    Pin It

    6 commentaires
  • En lisant vos commentaires, je me rends compte que je n'ai pas été claire sur les photos.

    Nous faisons bien sûr les photos des fratries au sein de l'école élémentaire (du CP au CM2), mais pas avec la maternelle... qui ne fait pas ses photos de classe en même temps, et qui n'a pas la même identité bancaire que l'élémentaire...

    Nan, parce qu'il faut être franc: les photos de classe, à la base... c'est pour les sous pour la coop!

    PS...

    image provenant de Jack

    Pin It

    7 commentaires
  • Finalement, il semblerait que mes parents d'élèves soient..."normaux"!

    Ma collègue avait un anniversaire à fêter dans sa classe (moi, je les regroupe en fin de mois) et le père arrive, et annonce:

    - Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de E...

    -Oui, je sais, on va lui fêter.

    - Et vous irez aussi chercher la gamine?

    - De quel enfant vous parlez?

    - Ben sa soeur!

    - Monsieur, on ne va pas chercher sa soeur pour fêter l'anniversaire de E, elle est en maternelle.

    - Ah mais non, pas pour fêter son anniversaire , pour son anniversaire à elle. J'ai prévenu la maitresse que vous allez la chercher!

    - Son anniversaire?

    - Ben oui, parce qu'elle est née le... (2 ans après, mais 15 jours avant sur le calendrier) mais la maîtresse ne l'a pas fêté, alors on a apporté un gâteau, vous allez la chercher et vous fêtez les deux en même temps...

     

    Ah oui, renseignements pris auprès de la maîtresse de maternelle, elle avait annoncé qu'elle ne demandait rien mais qu'elle acceptait les anniversaires si les parents la prévenaient et apportaient quelque chose. Soit les parents ne sont pas venus à la réunion, soit l'info est rentrée par une oreille...

     

    A la rentrée, c'est photo de classe. Et non, on ne va pas chercher le petit frère ou la petite soeur de maternelle pour les photos de fratrie... Soupir!

    Et vous irez chercher la gamine?

    Pin It

    17 commentaires
  • Et ben Papa, il travaille la nuit, et il ramasse plein d'argent! Il a une caisse pleine de billets à la maison, et la nuit, comme il travaille, c'est moi qui surveille les billets pour pas que les voleurs les prennent.

    -Mmmm! Évidemment, tu ne dois pas dormir beaucoup, ce qui explique tes difficultés de concentration, gamin! Et... on avertit quel service de police au fait? Proxénétisme? Stup?

    Ah non, je crois que papa est éboueur et travaille tôt le matin.

    Et ben papa...

    Pin It

    8 commentaires
  • L'an dernier, j'ai inscrit un élève pour cette année (pas dans ma classe). Le père est un sketch à lui tout seul. L'an dernier, il était coiffeur. Cette année, il se dit kiné. Il n'a pas compris que je ne suis PAS la directrice et que j'ai juste remplacé quelques semaines.

    Un soir, il me croise et m'annonce:

    - Mon fils a perdu son pull. Et il attend.

    - C'est ennuyeux. Vous avez regardé à la cantine, dans la cour...?

    - Oui. Et il attend.

    - Et aux objets trouvés, dans ce bâtiment?

    - Non. Et il attend.

    - Alors je vous conseille de faire le tour des bâtiments, c'est rare que quelqu’un vole des vêtements.

    Et je me suis esquivée, pour prendre le métro. Deux jours plus tard, je l'ai croisé à nouveau. Le pull était retrouvé.

     

    Il y a quelques jours, le maire est venu(e) offrir un goûter aux élèves et inviter les parents pour inaugurer une cour remise au vert. Passons sur le fait que les enseignants et directeurs (trices) n'aient pas été invités, comme l'inspecteur était là, nous avons fait acte de présence jusqu'au discours. Au moment où je repars, ce père m'accoste en brandissant un cartable.

    - J'ai trouvé un cartable laissé là contre la grille. (Il y avait encore une cinquantaine de parents dans la cour).

    - Laissez-le, les parents le remporteront en repartant.

    - Vous ne le rangez pas?

    - Non. A 17h15, je ne suis plus responsable des élèves, c'est au tour des parents. Bonne soirée monsieur.

    Et je me suis esquivée vers le métro. Les parents alentours (qui me connaissent au bout de 20 ans dans l'école) rigolaient sous cape.


    6 commentaires
  • Imaginons qu'il est midi, qu'on sorte les élèves à la grille.

    Imaginons un père qui se pointe avec son fils cartable au dos...

    - Mon fils revient de chez l'orthophoniste. J'ai sonné à 9h30, il n'y avait personne pour ouvrir. Il a râté la matinée. Il va rater la matinée complète comme ça chaque semaine?

    - C'est normal, à 9h30, il n'y a personne pour ouvrir...

    - Mais j'avais prévenu tout le monde, la directrice, l'enseignant...

    - Oui mais il faut venir entre 10h et 10h15, à l'heure de la récréation...

    - Mais la directrice était prévenue.

    - Elle était en rendez-vous à l'extérieur. Elle ne pouvait pas vous ouvrir. Il faut venir entre 10h et 10h15, à l'heure de la récréation.

    - Pff! Mais je travaille, moi!

    - (blanc) Nous aussi! Nous sommes en classe, nous ne pouvons pas laisser une classe pour aller ouvrir, et il n'y a plus de secrétaire depuis deux ans. Il faut venir entre 10h et 10h15, à l'heure de la récréation, comme c'est précisé dans la lettre de rentrée.

    - Je ne l'ai pas lue.

    - Elle est collée dans le cahier de liaison de votre fils. Bonne journée monsieur...

    Je travaille, moi!

     

    Pin It

    14 commentaires
  • Une vingtaine de gamins à emmener à la piscine, chaque année, dès début septembre...

    - Déjà, tu les connais à peine, alors en maillot avec un bonnet de bain sur la tête...

    - Ils ne sont pas autonomes (mais il fait encore beau, tu n'as pas le combo bonnet-écharpe-collant-qui-colle à gérer en plus.

    - Le bus arrive avec 15 à 20 minutes de retard, le chauffeur ne connait pas la route, et il y a des travaux. Oui, les trois en même temps, le même jour, et à chaque trajet.

    - Il y a celle qui a ses jolis cheveux longs, sans un élastique, à fourrer sous un bonnet.

    - Il y a celle qui sniffe pendant tout le trajet sa bouteille de crème lavante, pendant que tu lui demandes de la ranger (avant de la renverser sur le siège velours du bus)

    - Il y a celui qui bavarde dans le rang en trainant, sans se douter une seule seconde que le bus est déjà là à nous attendre.

    - Il y a celui qui traine pour se rhabiller. "Tous ceux qui sortent habillés avant le 1er CM2 ont un bon point!" Quand le CM2 (que tu as freiné comme tu pouvais en lui qu'il n'était pas bien sec, qu'il avait égaré son gel douche et devait le chercher dans son sac, etc...) sort, ton petit CP te dit naïvement que ce n'est plus la peine de se presser. Pourquoi? Ben il n'y a plus de bon point.

    - Il y a celui qui ne trouve pas ses chaussures, rouges avec beaucoup de noir. En fait elles sont noires avec un filet de rouge, mais ça, tu le découvres quand tu repères les chaussures au pied d'un autre de tes CP, qui aurait dû mettre ses chaussures bleues.

    - Il y  celui qui ne trouve pas son T.shirt, et qui te jure que ce n'est pas celui que tu as à la main, parce que "le sien a plein de boutons". Il rentrera avec sa veste de survêt zippée jusqu'au cou, et tu préviendras le père que tu mets le T.shirt aux objets trouvés.

    Il y a tous ceux qui te jurent qu'ils ont mis leur slip. Pourquoi il t'en reste un dans la main?

    Et ça, c'est deux fois par semaine.

    Plouf!

     

    Pin It

    20 commentaires
  • Le petit N qui pousse des cris d'animaux, qui rote, qui pète, pas autonome pour un sou et qui clame "Chais pas faire, j'ai pas trouvééééééé" dès le premier jour de la rentrée... C'est fait.

    La petite M, qui redouble son CP, dont la mère ne voulait suuuuuuuurtout pas qu'elle soit à nouveau dans ma classe, et qui se pointe toute souriante près de moi le jour de la rentrée, toute surprise que sa petite soit avec l'autre maîtresse... C'est fait. (Rassurez-vous, elle est arrivée sans cartable et sans fournitures, et le mardi, elle était absente: partie acheter les fournitures - toute la journée, bien sûr-)

    La petite N, vendue comme une enfant terrible, pire que son frère (Oh bon sang) à qui sa mère m'a présentée à 8h26 comme "Tu as vu, tu es avec Mme, si tu n'es pas sage, tu seras punie"... C'est fait. Alors que cette petite N fait d'énormes efforts au niveau du comportement depuis 3 jours (Pourvu que ça dure).

    La petite Y, arrivée les mains dans les poches, avec un cartable vide... C'est fait.

    Le père de I, qu'il faut recadrer pour lui rappeler que la fin des classes, c'est 16h30 et pas 16h45... C'est fait. Promis, demain je serai là à 16h30. Pas que demain, monsieur, tous les jours de l'année sans exception.

    La mère de S qui demande qu'on laisse sortir son fils à la récré de 15h pour l'orthophoniste, qui n'est pas là, qui arrive en retard à 15h15 et qui crie au scandale parce que son fils a été mis dans la rue tout seul... C'est fait. (Bon, elle a un peu raison: à 6 ans, c'est juste pour attendre seul dans la rue.)

    Le conseiller pédagogique qui a choisi notre école pour une réflexion sur le calcul mental "parce que vous êtes sympas (sous entendu, vous ne vous tirez pas dans les pattes, vous êtes solidaires) et qui passera nous voir plusieurs fois dans l'année pour observer ce qu'on fait en calcul mental... C'est fait. D'ailleurs il compte passer voir les classes de CP un vendredi après-midi. A nous de lui envoyer le planning et de changer notre emploi du temps. Sûr que du calcul mental en fin d'après midi un vendredi, en fin de semaine, ça sera très productif...

    Les 10 réunions prévues sur le mois de septembre... C'est fait.

    C'est sûr, c'est la rentrée!

    Anecdotes à Institland

     

    Pin It

    22 commentaires
  • Flûte, zut et re-zut!

    Avant, il faut vider son sac de classe, posé depuis deux mois sur une chaise, et faire un peu de tri... Un tout petit peu.

    Flûte, zut et re-zut!

    Pin It

    19 commentaires
  • Imaginons que l'enseignante d'une classe soit absente depuis un mois et demi, et remplacée... 2 jours? 3jours?

    Imaginons que la classe doive partir en voyage à Paris, et qu'elle visite l'Assemblée Nationale...

    Il fallait donner une semaine avant le départ la liste des accompagnateurs, avec date de naissance et lieu de naissance. Je me suis déclarée volontaire pour emmener la classe et roule ma poule!

    9 heures de bus aller retour (merci les embouteillages) pour 1 heure au musée d'Orsay et 1 heure à l'Assemblée. Rendez-vous à 6h35, ça fait un lever à 4h45, parce que 35 minutes de métro quand même. Évidemment, c'est la veille au soir que les voisins ont décidé de se disputer sous nos fenêtres jusqu'à 1 heure du matin. Nuit courte.

    Mais quand même... je n'étais jamais allée au musée d'Orsay, j'y ai vu des chefs-d’œuvre:

    Parfois, ça a du bon

    Parfois, ça a du bon

    Parfois, ça a du bon

     

    Les voir en vrai, c'est quand même autre chose.

    Parfois, ça a du bon

    Après midi à l'Assemblée Nationale, l'hémicycle nous a paru tout petit! Question de perspective, il n'y a jamais que 16 m de hauteur sous plafond...

    Parfois, ça a du bon

    Parfois, ça a du bon

    Parfois, ça a du bon

    Nous avons vu la bibliothèque, 70 000 livres (et 700 000 en stock dans les caves), qui ressemble à celle de Poudlhard... Rien de tel pour appâter les élèves de cm!

    Parfois, ça a du bon

    Enfin, j'ai vu le livre du procès de Jeanne d'Arc, exemplaire de l'évêque Cauchon...

    Parfois, ça a du bon

    Non, parfois, ça a du bon qu'il n'y ait pas de remplaçant!

    Et cerise sur le gâteau: hier, tout le monde était au poste, il n'y a pas eu d'enseignant absent... ça m'a fait tout drôle de ne pas avoir à répartir des enfants dans les autres classes, ni d'affronter la colère des parents!

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique