• Journées du patrimoine

    Martin Vidberg

    Je voudrais donc que soit créé dans toutes les écoles « un cours préparatoire CP+ » pour les enfants en grande difficulté d’apprentissage de la lecture. Au cours du CP, les enseignants, détectant ces élèves en
    difficulté d’apprentissage, pourront les intégrer dans cette nouvelle structure, qui leur permettra de
    bénéficier d’un encadrement renforcé et d’un soutien personnalisé.
    Un enfant en grande difficulté en fin de cours préparatoire ne pourra pas être admis en cours élémentaire tant qu’il n’aura pas acquis les savoirs fondamentaux.

    (proposition d'un participant aux présidentielles, qui ne dit pas ce qui se passe pour celui qui n'aura pas acquis les savoirs fondamentaux à l'issue de cette année de CP+)

    Pin It

    5 commentaires
  • Merci à Mireille qui m'a envoyé le lien.


    25 commentaires
  • - On va faire tel et tel exercice.

    - Pfouh! Non! Oh!

    - Si tu ne veux pas travailler, ne viens plus à l'école. On est là pour travailler. (Et puis vous êtes moins ch... quand vous travaillez, mais je ne peux pas vous le dire).

    Afficher l'image d'origine

    Samedi, des classes étaient à moitié d'absents, et moi à ... 10% d'absents.

    Oui, je râle, les plus pénibles restent jusqu'au bout.

    J'anticipe sur les deux ou trois qui ne viennent plus mais que je risque de revoir le dernier jour pour récupérer les affaires et jouer avec les copains.

    Euh... non, il est prévu que ceux là ne jouent pas et fassent le travail en retard (ou restent assis à leur table à faire semblant) Bon je me connais, je vais craquer au bout d'une heure et les laisser jouer.

    Pin It

    10 commentaires
  • Je râle contre moi-même...

    Je commence à recevoir mes fournitures pour la rentrée:

    - je me suis trompée de qualité de protège-cahiers, j'ai pris les fins à 14centimes au lieu des épais à 19 centimes. Dans deux mois, ils seront déchirés...

    - j'ai pris des tubes de colle de la marque du fournisseur, au lieu de la marque jaune et noire. Je sais que même pas utilisés, ils seront desséchés au bout de 3 ou 4 mois. J'ai déjà testé et jeté. Là, j'ai 100 tubes.

    - j'ai commandé une boîte de 30 gommes au lieu d'une boîte de 40 gommes.

    Il s'agissait "juste" d'un tableur avec quelques 25000 références à lire une par une ...

    Pas moyen d'échanger, c'est une centrale d'achat.

     


    12 commentaires
  • A. est un petit garçon turbulent, remuant, bavard, qui manque un peu de concentration.

    Lors de la sortie précédente, sur le chemin du retour, il a mordu le doigt  d'un autre enfant qui lui avait tapé sur l'épaule pour attirer son attention...

    Lors de la sortie à la piscine, il a fait pipi par terre, au bord de la piscine, contre le plot de plongeon...

    Sur le chemin du retour, il aboyait en marchant...

     

    Conclusion de ma collègue: c'est un chien.

    Non... juste un petit garçon.

    Ou alors, un chiot fou... Je ne suis pas dresseuse, ni dompteuse, quoique parfois, je me pose la question.

     


    8 commentaires
  • Dictée pour les CP hier matin:

    "Les poules picorent des graines dans le parc."

    - Hein? Picolent?

    - Non, non...


    11 commentaires
  • J'ai vendu la mèche de la machine à défriser le persil dès 13h30... Les enfants avaient marché, mais sans plus.

    L'huile de coude a beaucoup mieux fonctionné, les parents ont eu beaucoup de mal à faire comprendre aux enfants que la maîtresse avait fait une blague pour le 1er avril. L'un d'eux a même avoué y avoir passé la soirée. (C'est l'avantage de rester sérieuse en quasi permanence: les blagues fonctionnent à plein régime tellement elles sont rares)

    En classe, nous avons expliqué la blague, le sens de cette expression... Et après la récréation, l'un d'entre eux m'a quand même demandé quand est-ce qu'on faisait le bricolage (avec l'huile de coude...)

    Je n'ai pas eu de chocolat ni de thé, on verra après les vacances! J'ai quand même collé samedi matin un poisson d'avril sur mon affichette...


    9 commentaires
  • H est un élève qui sait lire mais qui estime que tout ce qui pourrait le brimer d'une façon ou d'une autre est injuste.

    "Oui mais" est son leitmotiv.

    Il y a peu, il lisait un texte et prononce "grand-mèreeee" (en 3 syllabes).

    Nous travaillons sur les syllabes "avalées" à l'oral dans les fins de mots.

    - Tu as dit grand-mèreee

    - Non, j'ai dit grand-mère

    Fais moi confiance, tu as dit...

     

    Bref... 38 fois.

    Il a nié 38 fois. Pourquoi ai-je poursuivi aussi longtemps?

    Parce qu'il est en permanence dans le déni de ses actions, ou bien c'est de la faute des autres...

    Et si je l'ignorais?

    Dans ce cas, il grommelle à voix plus ou moins haute, et marmonne tout seul.

     

    A la 39ème fois, j'ai craqué, je l'ai envoyé chez la directrice, pour pouvoir continuer à faire classe.

    Edit pour Ginette qui n'a pas laissé son adresse mail, sinon je lui aurai répondu en privé...

    J'ai tenu tête à ce gamin parce qu'il est perpétuellement dans le déni de ce qu'il a fait, quitte à inventer des excuses bidons pour se dédouaner, et que cela a un impact négatif sur ses apprentissages et sur l'ambiance de la classe.

    Faut-il le laisser grommeler, se plaindre à voix haute et apostropher les autres élèves?

    Finalement, la mère demande un changement d'école pour la rentrée d'avril. Sachant qu'il est venu dans cette école qui n'est pas son école de secteur, et qui en est éloignée, que son frère ainé est resté dans une autre école, qui n'est toujours pas son école de secteur, et que son frère encore plus grand est connu comme le loup blanc au collège... Sachant qu'il part dans une autre école, éloignée, qui ne sera toujours pas son école de secteur...

    Moi je dis "ouf" vivement les vacances.


    20 commentaires
  • Tu pars le matin, avec un soutien-gorge sur toi...

    Normal, quoi!

    A 9h00, le soutien-gorge te fait un peu mal... Tu réajustes, tu tires un peu dessus...

    Toujours mal.

    En fait, l'armature s'est cassée sous le sein, dans le pli et ça rentre, ça blesse et tu ne penses plus qu'à ça. Sauf qu'à 10h00, tu es de service de récré, et puis il y a APC (soutien, quoi!) donc c'est du non-stop de 8h30 à 12h10, et tu ne vas pas attendre pendant encore 3 heures en souffrant.

    La solution:

    Veiller à ce que tous les enfants aient la tête baissée sur leurs cahiers, commencer à se promener un peu partout dans la classe en continuant de dicter les phrases aux CE1, et en surveillant d'un oeil les CP qui sont en train de faire leurs maths...

    Discrètement, dégrafer l'attache du soutien-gorge, passer une bretelle par la manche, puis l'autre bretelle, et ça, sans t'arrêter de parler et sans changer l'intonation de ta voix...

    Coincer le soutien-gorge entre le bras et le corps pour aller jusqu'au bureau le mettre à la poubelle le glisser dans un sac, en attendant de le jeter à la maison... (Parce que tu n'imagines même pas les cancans si on trouvait un soutien-gorge dans la poubelle de la classe...)

    Tu passes ensuite la récré et l'heure qui suit sans soutien-gorge, ce qui n'est pas confortable avec une poitrine généreuse...

    Afficher l'image d'origine

    Et puis à 11h40, pour le plus grand bonheur des gamins, tu annules l'APC en prétextant un rendez-vous imprévu, et tu fonces dans le centre acheter un nouveau soutien-gorge. Tu demandes même à ne pas emporter mais à consommer tout de suite...

     

    Pin It

    27 commentaires
  • Ah oui...

    Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique