• C'est l'histoire...

    Ce n'est pas dans ma classe... (Ouf, pas cette fois)

    Imaginons une petite fille qui est lente, mais lente... en tout beaucoup de choses: s'habiller, se préparer pour sortir à l'heure en récréation, en écriture, et aussi dans l'apprentissage de la lecture.

    Elle est prise en soutien pour la lecture, et parfois l'enseignante les laisse remonter jusqu'à la classe, un par un, ou deux par deux, quand ils ont fini. Ce sont tous des enfants gentils, mignons, et qui ne posent pas de problème de comportement.

    Mais cette petite est sortie en retard, avec 5 minutes de retard le midi. C'est à dire qu'elle est sortie à l'heure pour remonter en classe, sauf que le temps de remonter, de rentrer dans sa classe, de poser sa trousse et son cahier, de prendre son manteau, de redescendre... 5 minutes.

    La mère a "pété un câble", enguirlandant la maîtresse en titre de la classe, puis la maîtresse du réseau d'aide, pour finir par mettre un mot, expliquant qu'elle ne voulait plus que sa fille reçoive l'aide, parce qu'elle remettait en cause "la sécurité, les pratiques pédagogiques, et que sa fille ne progressait pas."

     

    Attendez-voir?

    Cette maman râle pour la sécurité de sa fille qui monte un escalier seule? On parle bien de la maman qui a claqué un scandale parce que sa fille avait fait pipi dans la culotte, à la cantine, parce qu'ils ne l'avaient pas laissée aller (seule) aux WC? (alors qu'ils passent aux WC O-BLI-GA-TOI-RE-MENT aux récrés, en sortant de la classe avant le repas, etc...

    On parle de la maman qui a hurlé dans la rue pendant 10 minutes, sur les deux enseignantes, en laissant sa fille (seule) dans la voiture, voiture garée à l'arrache sur une sortie de garage?

    Ironie...

    Il lui a été proposé un rendez-vous. Elle n'avait pas le temps. Madame ne travaille pas. Monsieur ne travaillait pas non plus.

    Fatigue...

    Il est temps que le soleil revienne, ça apaisera peut-être un peu les relations.

    C'est l'histoire...

    Image de Danger Ecole

    Pour remettre les choses en perspective, j'arrête ma classe 20 minutes avant la sortie pour vérifier les devoirs, faire les cartables. Je suis dans le couloir 3 minutes avant l'heure, donc 3 minutes pour longer le couloir et descendre l'escalier.

    J'en ai

    - un qui a fait une colère parce qu'il ne retrouvait pas quelque chose qu'on avait fabriqué: il ne voulait pas sortir de la classe.

    - deux qui flânaient et planaient: cartable non fait à temps

    - une qui regardait autour d'elle: pas sortie à temps

    - une qui a oublié son cartable dans le couloir: demi-tour, du temps perdu

    Pas facile d'arriver à l'heure à la grille.

     

    « Travaux, la suiteSAL éphémère règles du bonheur 06 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mars à 06:29

    Hallucinant! Il faut le lire pour le croire! Et encore, tu ne nous racontes pas tout...

    2
    monique la bretonne
    Vendredi 30 Mars à 07:02

    le tout devient impossible.

    tu es meritante mais non reconnue!!!!!!!!!!!!!!!

    bon courage

    monique la bretonne

    3
    Vendredi 30 Mars à 07:07

    Je te crois sans problème!!!

    Le soleil va peut-être arranger les choses!!!!

    Je te crois!!! (C'est la Maîtresse qui l'a dit!!!)

    4
    Vendredi 30 Mars à 07:48

    Rhoo punaise!

    J'en garde une comme ça...lente pour tout! Il faut répéter 10 fois la même chose!

    Elle fait pipi ou plus, tous les jours dans sa culotte, j'ai 1 change par jour, elle repart souvent en couche (pas les siennes!!)! et la maman me dit "il faut la mettre aux toilettes plus souvent, il ne faut pas attendre qu'elle demande!!!" Heu, ça fait 24 ans que je m'occupe d'enfants! C'est son premier.....On en discute ou on laisse couler???!!!

    bon courage!

    biz

    5
    mimie
    Vendredi 30 Mars à 08:33

    bonjour Caro

    en effet il faut le lire pour le croire pas toujours facile ton métier et je ne crois pas que le soleil va arranger les choses ils auront trop chaud les parents et seront encore plus agressifs!!

    bon courage

    bon vendredi
    bizzzzzzzz
    Mimiesmile

    6
    Vendredi 30 Mars à 08:44

    Je vous admire, vous qui avez choisi cette fonction par vocation !

    Je vous souhaite beaucoup de courage pour mener à bien votre tâche !

    Bises

    7
    cybèle
    Vendredi 30 Mars à 09:32

    Je crois avant tout qu'il faudrait éduquer les parents. Il y a vraiment des CO...... partout. Puisqu'elle ne travaille pas, qu'elle vienne une journée en classe.

    Bon courage

    8
    Vendredi 30 Mars à 10:24

    Une vraie plaie l'enseignement !

    Je t'admire... les parents sont plus insupportables que les gamins, à la limite ouch

    COURAGE... c'est le we wink2

    9
    Memie yoyo
    Vendredi 30 Mars à 10:32

    Parfois tu aurais envie de prendre les parents et les mettre à ta place , courage !!!

    10
    ariane
    Vendredi 30 Mars à 16:15

    il y a quelque temps je n'ai pas toujours été de votre avis mais la je vous comprends si vous vous souvenez j'etais atsem maintenant retraitée mais je cotoie quand c'est necessaire l'ecole maternelle de maa commune c'est vrai c'est de plus en plus difficille courage

    11
    Ghislaine37
    Vendredi 30 Mars à 16:17

    Bonjour Caro

    Pas facile la vie de maîtresse d'école, de nos jours.   La Maîtresse est là pour enseigner pas pour faire le boulot des parent.

    Bon courage. Cela promet. Bonne après midi ensoleillée avec des nuages et du vent. Gros bisous.

    12
    Vendredi 30 Mars à 20:51
    Vraiment désopilant l’attitude de cette maman ! Dommage qu’il n’existe pas d’école des Parents car elle pourrait y prendre des cours !
    J’admire la patience que vs les enseignants devez faire preuve devant tant d’agressivite !
    Chantal 92
    13
    Samedi 31 Mars à 21:10

    bon courage ! des parents qui démissionnent et en plus sont donneurs de leçons ...ainsi va le monde ...

    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :