• Notre vieille voiture est en train de rendre l'âme, les réparations couteraient beaucoup beaucoup plus cher que sa valeur... Elle a 15 ans.

    Nous sommes partis à la chasse d'une nouvelle voiture, d'occasion, pour la remplacer. Vite. Très vite. Très très vite, en fait.

    Je me mets d'accord avec mon chéri, je lui rappelle les consignes, en bonne instit que je suis.

    " On est bien d'accord que c'est une voiture basique, utilitaire, qui servira à aller au travail, à récupérer les enfants le week-end, et à aller à la déchèterie?

    Oui."

    On cherche...  lundi matin (lundi dernier, il y a 10 jours) à 7h, entre le café et le thé, chacun sur son téléphone.

    Je lui envoie des modèles, dans ce genre:

    Allo la banque?

    Dacia, 90 CV, parce que je sais qu'il veut de la reprise, et qu'en dessous, ce sera compliqué.

    On se rend vite compte que cette marque est largement surévaluée en occasion.

    On finit par trouver plusieurs modèles, on envoie des sms (un lundi matin à 7h, je vous rappelle).

    Allo la banque?

    308 156 CV

    Allo la banque?

    Megane3, 110CV

    Mon chéri s'occupe des recherches, mon téléphone m'inonde de SMS.

    "Et ça?

    Allo la banque?

    DS3, 150 CV, modèle sport.

    - Mon chéri, l'assurance va nous défoncer, et la couleur annonce clairement "volez-moi, volez-moi!".

    - Ah bon?

    - Oui.

    - Je demande un devis?

    - Pas la peine.

    On obtient un rendez-vous pour une 308, le soir même. Mon chéri  se démène pour finir plus tôt, je largue littéralement les élèves à 16h30 tapantes, l'oeil rivé sur l'horloge de mon téléphone, et je pars prendre le métro, pour lui éviter de retraverser toute la ville. J'arrive toute fière à 16h55 et là il me dit:

    - La voiture est vendue, j'ai reçu un SMS il y a 10 minutes.

    - Ah.

    - Mais j'ai trouvé la même.

    - Oui mais 175 CV.

    - Mais non ça n'existe pas en 175 CV, il s'est trompé. Et puis essence, convertie à l'éthanol.

    OK, j'appelle, je bloque un rendez-vous pour 45 minutes plus tard, et on part dans la presque campagne. On évite les bouchons de la métropole, à quelques minutes près et on arrive.

    C'est bien 175 CV. Pas encore convertie à l'éthanol, mais le monsieur le fait. Ok, mais 2000€ de plus que l'argus. Oui mais il y aura l'éthanol. OK, mais l'éthanol, c'est un billet de 800 à 1000€, pas plus. Le gars (un pro) accepte royalement de prendre le changement du pare-choc esquinté à sa charge. On essaye la voiture.

    Allo la banque?

    Et là... en rigolant, je dis que je sois avoir des standards très élevés, mais que je trouve que ça manque de peps.

    Finalement, on décline, on repart un peu dépités, parce que franchement, on croise les doigts pour que notre titine ne nous lâche pas en route.

    Mon chéri repère une concessionnaire, avec un parc de voitures d'occasion.

    - On s'arrête?

    - Oui, si tu veux, mais il est déjà plus de 18h, on ne verra pas grand chose.

    On fait le tour, 30000€, 24000€, 15000€... Pour des voitures d'occasion, quand même... Le vendeur nous a repérés, il nous saute dessus, et nous demande ce qu'on cherche...

    Essence, basique, tel prix (baissé volontairement de plus de 1000€)

    Il nous annonce qu'il n'a rien à ce prix, mais qu'il a une voiture qu'il vient de rentrer, un peu plus chère, si on veut la voir... Oh oui... Mais bon, elle n'est pas nettoyée, pas prête... (Attendez, vous n'avez pas vu la nôtre...)

    Bon, un peu de coffre, de la place derrière pour caler les enfants sans que leur tête ne touche le plafond...

    Allo la banque?

    Une Citrën C3, 82 CV.

    82 CV! Mon mari tique sur la puissance, on l'essaye quand même. Et on la prend. Mon mari se fait une raison sur la puissance et se dit qu'il a l'autre voiture pour jouer.

    Il regarde notre Titine et nous offre royalement 500€. On s'y attendait. On prend.

    Et là... il faut payer.

    Et le sketch commence.

    - Vous devez payer par chèque de banque. Mmm... ça va être compliqué, si je dois aller chercher un chèque de banque à l'agence (qui est à 350km, je le rappelle)

    - Vous pouvez aussi faire un virement.

    - Ah oui, c'est bien le virement.

    - Faites-le au plus tard jeudi pour que ça arrive un peu en avance, que notre banque traite le dossier et qu'on puisse vous livrer la voiture dans 10 jours .

    On rentre chez nous, et il est tard, plus de 20h. Je me dis que je vais faire le virement mardi.

    Ah oui, mais mardi, j'ai conseil d'école. Et nous sommes allés au restaurant.

    Donc je m'en occupe le mercredi matin.

    Et là...

    Je crée le tiers pour faire le virement. 3 jours de délai pour activer le bénéficiaire. Sans le samedi ni le dimanche. Donc virement à faire lundi Trop tard pour que le garage traite le virement et la paperasse, etc...

    J'appelle la banque. Une fois

    - Pourquoi vous n'avez pas fait la validation avec le boitier truc-muche, au lieu du sms?

    - Parce que j'ai perdu votre truc-muche.

    - Pourquoi vous n'avez pas fait la validation avec le machin-bidule sur l'application?

    - Parce que je ne savais pas que ça existait. (J'ai une conseillère de m*, professionnellement parlant, je vous l'ai déjà dit?)

    Et la communication coupe.

    Je file valider le machin-bidule sur l'application. 3 jours de délai de vérification du machin-bidule. Sans compter le samedi ni le dimanche.

    Je rappelle la banque.

    J'explique. Et je demande ce qui est le plus rapide. Le virement ou le chèque de banque?

    - Le chèque de banque madame! Mais vous avez 13€ de frais. Mais vous l'aurez le jour même.

    - Ah? Même hors région?

    - Ah non! C'est une banque régionale. (Je sais, pour mon plus grand malheur)

    - Donc 350 km pour aller chercher un chèque de banque, ce n'est plus 13€ de frais, c'est plus de 100€ entre l'essence et le péage.

    - Ah oui, je vais voir, je vous mets en relation avec le service informatique pour voir si on peut forcer l'activation...

    Je vous passe une partie des détails, mon sauveur informatique force l'activation, et me guide pour activer le bénéficiaire et faire le virement.

    Une heure plus tard, je reçois un sms, comme quoi je n'ai pas validé le virement et qu'il est annulé.

    Je recommence le virement, validé, et tout le bazar.

    Et puis je suis prise d'un doute.

    Et si...

     

     

    j'avais créé DEUX virements?

    Je rappelle la banque.

    Ah oui, un virement validé, et un autre en attente de validation.

    Ben non, on va supprimer le deuxième, quand même.

    Normalement, au niveau des dates, c'est bon.

    Si tout allait bien, dans 6 heures, j'aurai eu ma nouvelle voiture. Ça, c'était avant le stade 3 du covid19.

    Du coup, lundi, j'ai argumenté auprès du commercial, pour avoir la voiture un peu plus tôt, si elle était prête, parce qu'il risquait d'y avoir le confinement... Il a accepté et m'a fait entrer par la petite porte latérale, pour récupérer ma voiture et faire l'administratif.

    Ouf!

    Non je n'irai pas me promener, mais...

    si je dois aller garder les enfants du personnel hospitalier, je n'aurai pas à prendre les transports en commun pendant 30 minutes.

    Allo la banque?

    Pin It

    13 commentaires
  • Je vous livre un document trouvé ici, que j'ai remis en page pour obtenir le patron à taille réelle.

    Il est conseillé de le faire en polyester très serré, pas en coton, trop perméable.

    J'envisage de le faire en coton enduit, à laver quotidiennement bien sûr. Et d'en donner aux gens en contact avec le public. Pour ça, je relaye un message vu sur Instagram, de lilacam. Elle a aussi un blog.

    En gros, elle dit qu'elle en a fabriqués pour le plaisir mais qu'elle a plein de demandes de personnel soignant.

    Alors, ça vous dit?

    Télécharger « masque-chu-taille-reelle.pdf »

    Télécharger « masque-chu-tuto.pdf »


    13 commentaires
  • Je continue mon périple autour de Toulouse. Le samedi soir, nous sommes partis chez cet ami qui s'est acheté une maison. Un an pour la refaire, un an pour la décorer...

    avec des meubles et antiquités fin XVIII°, début XIX°.

    Je vous présente une pièce à chaque fois pour faire durer le plaisir?

    On commence par la petite salle à manger:

    Waouh (1)

    Waouh (1)

    Waouh (1)

    Waouh (1)

    Waouh (1)

    J'ai craqué sur ce tableau de la jeune femme qui se prépare pour le bal...

    Waouh (1)

    Et le parquet!!! D'origine.

    Waouh (1)

    Vous ne verrez pas toutes les photos, parce que j'ai posé mon appareil photo quelque part dans ma petite maison, donc vous vous contenterez des photos du téléphone portable pour le moment.

     

    Pin It

    11 commentaires
  • Lestés d'un bon repas, nous sommes partis nous promener dans Toulouse. (Côté météo, on n'était pas vraiment dépaysés, en fait...)

    Nous avons visité la Basilique Saint Sernin, la plus grande basilique médiévale d'Europe.

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Bizarre, ce prénom de Sernin? Voici l'explication:

    Saturnin, devenu Sernin par évolution du latin, est la figure qui donne à la basilique Saint-Sernin sa raison d’être.
    On ne sait pas grand-chose de son origine, mais son nom signale l’appartenance au monde romain de celui dont la tradition rapporte qu’il fut envoyé au IIIe siècle par le pape Fabien pour évangéliser la Gaule.

     

    Il fut le premier évêque de Toulouse, et le fondateur de son Eglise. Il mourut en martyr traîné dans les rues de la ville par un taureau en l’an 250. Ses reliques sont conservées sous le baldaquin de la basilique. Il est fêté par la communauté chrétienne de Toulouse le 29 novembre.

    Dans la basilique, il y a quantité de chasses qui abritent des reliquaires.

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Nous avons erré dans les rues, vu quantité de vitrines d'antiquaires... que je n'ai pas prises en photo.

    Nous sommes allés ensuite visiter le couvent des Jacobins (oui, on aime bien les vieilles pierres) qui abrite les reliques de Saint Thomas d'Aquin.

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

     

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

    Toulouse (3)

     Ensuite, nous avons essayé de boire un chocolat chaud dans une très jolie boutique, mais... pas de chance, la serveuse venait de se blesser et ils arrêtaient le service, ils ne faisaient plus que la vente en boutique... Je me suis donc contentée de deux tablettes de chocolat à 100% de cacao, que j'ai planquées au fond de la valise, pour qu'elles ne disparaissent pas, dévorées par mon chéri.

    Nous avons poursuivi nos déambulations et nous nous sommes arrêtés dans une boutique de bidouilles créatives. Les garçons étaient tellement passionnés par leur discussion, qu'ils ne sortaient plus de la boutique!

    Toulouse (3)

     Je ne suis pas certaine qu'ils parlaient de boutons, ou de fils, mais on peut y croire...

    On s'est ensuite arrêtés à Petit Pan, boutique en liquidation, c'était son dernier jour... J'y ai trouvé des boutons et des échantillons de toile enduite.

    On a continué à repérer des petites merveilles dans les rues, à passer le nez dans les entrées des hôtels particuliers quand les portes étaient entrouvertes...

    Toulouse (3)

     Et puis ensuite nous sommes rentrés au chaud!

    Pin It

    5 commentaires
  • Le lendemain, nous avons eu la chance et le plaisir de visiter Airbus, et là, c'est mon chéri qui avait des étoiles plein les yeux... Un ami travaille là bas, et nous avons eu la possibilité d'une visite familiale, à 4 dans les hangars immenses. Nous avons vu le dernier A380 qui est en production et en phase d'assemblage mais vous me croirez sur parole, aucune photo n'est autorisée. Nous avons visté le site de l'A380 ET le site de l'A350.

    Toulouse (2)

    Nous sommes allés déjeuner dans un restaurant pas mal du tout, au pied du Capitole. Je vous donne l'adresse: les jardins de l'Opéra. Allez-y le midi, ou bien cassez votre tirelire! En attendant, savourez les photos des plats:

    La mise en bouche:

    Toulouse (2)

    L'entrée, un gâteau de foie gras:

    Toulouse (2)

    Du magret de canard, kumquat confit, sauce Aspicio

    Toulouse (2)

    Pavé de cabillaud skreï pour nos amis:

    Toulouse (2)

    Tarte citron agrumes, sorbet pamplemousse

    Toulouse (2)

    Pas mal, non?

    La suite de la visite plus tard...

    Pin It

    10 commentaires
  • La semaine dernière, je suis allée pour la première fois à Toulouse, une ville bien sympa!

    Nous avons commencé par visiter la salle des mariages du Capitole, en arrivant à 18h25, sachant que ça fermait à 18h30... Bien sympa, cette petite mairie!

    Toulouse

    Toulouse

     

    L'antichambre de la salle des mariages, là où tu as le temps de patienter et de te demander si tu ne fais pas une bêtise...

    Toulouse

    Et puis la salle où tu finis par dire oui:

    Toulouse

    Toulouse

    Spacieuse quand même, tu peux entasser des invités!

    Toulouse

    Et puis de jolis plafonds, même si le jour du mariage, il faut quand même éviter d'avoir le nez en l'air, tu aurais l'air de douter...

    Toulouse

     

    Nous avons aperçu la salle du conseil municipal, qui n'est pas mal non plus...

    Toulouse

    Toulouse

    Nous avons ensuite fait un petit tour dans Toulouse, et bon, il y a des balcons qui me plaisent bien, et puis de jolies vues aussi:

    Toulouse

    Toulouse

    Toulouse

    Toulouse

    J'ai bien aimé le petit lutin sous l'arcade du pont.

    Toulouse

    Toulouse

    La suite de la visite plus tard, il se faisait tard, la nuit tombait.

    Pin It

    19 commentaires
  • Mon sac à dos PapaPique&MamanCoud a rendu l'âme (comment ça, il était trop rempli?)

    J'ai donc récupéré le tissu enduit, que j'adore, pour l'exploiter au maximum:

    Récup

    Récup

    Récup

    Récup

    Pin It

    19 commentaires
  • J'ai reçu un joli petit colis de la part de Viviane R, et elle a eu du mérite! Le colis lui est revenu, et elle l'a renvoyé une deuxième fois!

    Merci!

    Merci à toi, Viviane, ça me touche beaucoup.

    Pin It

    6 commentaires
  • J'ai reçu encore de magnifiques cartes de voeux (et du coup, je suis un peu à la ramasse pour envoyer mes voeux à certaines, qui se reconnaitront)

    Piou

    Merci, merci!

    de Elis@beth:

    Merci, merci!

    de Monique

    Merci, merci!

    et de Sandrinefil

    et de Sandrinefil Merci, merci!

    Et aussi de ma tante préférée, mais ce n'est pas facile de prendre la carte en photo!

    Pin It

    7 commentaires
  • Imaginons qu'au bout de quelques mois, on commence enfin à se préoccuper de l'infiltration d'eau du toit de la véranda... Oui, parce que à force, quand même...

    Donc on commence à retirer le papier peint qui cachait de la brique et ... plus de mortier!

    Travaux imprévus

    Travaux imprévus

    Comme mon chéri a dégagé le mortier pourri au pied de biche, le-dit pied de biche a raté de peu ma tête en tombant, mais n'a pas raté le tuyau d'évacuation du lave linge, qui était juste en dessous.

    Travaux imprévus

     

    Mon chéri commence à scier le tuyau pour remettre une rustine propre, mais pas possible...  On coupe plus grand, puis on pose, mais la colle était vraiment à prise TRES rapide. On n'a pas eu le temps de positionner les manchons. Il a fallu défaire. Il a fallu courir au magasin de bricolage chercher des manchons égaux.

    Travaux imprévus

    Euh 1,10€ pièce chez l'un, en rupture de stock. On court chez l'autre, évidemment à l'autre bout de la ville. 0,25€ pièce. Ah oui quand même!

    On en a pris 6 au cas où on loupe encore la pose.

    Et on a réussi. Ça , c'était fait.

    Travaux imprévus

    Pour l'infiltration du .toit de la véranda, on a attendu le lendemain, que ça sèche. Mais au moment de s'y mettre... plus de mousse expansive. Et on était dimanche après-midi.

    Alors on a bourré de chiffons pour arrêter l'air, en attendant d'en acheter.

    Travaux imprévus

    Mais le lendemain, bien qu'il n'ait pas plu, les chiffons étaient imbibés d'eau et une large flaque s'étalait par terre...

     

    Travaux imprévus

    Pin It

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique