• Imaginons

    Imaginons qu'une instit voie une gamine se faire vertement enguirlander avec force cris dans la cour d'école, par un papa qui n'est pas le père de la gamine... L'instit le sait, elle a eu les deux gamins dans sa classe il y a quelques années. D'ailleurs, ce papa là, à l'époque, elle ne le voyait jamais, seulement la mère.

    Donc imaginons que ce papa interdise à la fille de jouer avec son fils, parce qu'elle lui apprend des gros mots, parce que c'est une fille... L'instit a été d'ailleurs stupéfaite de constater que la gamine avait rabattu son caquet, elle qui est d'une arrogance et d'une insolence insupportables avec les adultes, animateurs de cantine, comme les enseignants. L'enseignante intervient, puisque ça se passe dans la cour de l'école, à 2 mètres d'elle.

    Le père indique que ça s'est passé en dehors de l'école. Très bien, donc vous réglez ce problème en dehors de l'école, avec les parents de l'élève, mais pas dans l'école, ni avec l'enfant.

    Imaginons que le père réponde que toi tu as eu mon fils il y a 3 ans, donc c'est fini, je refuse de te parler... Très bien, donc soit vous sortez, soit vous allez voir la directrice, mais en attendant vous laissez cette fille.

    Mais c'est à cause d'elle qu'il apprend des gros mots... Oh, non, le connaissant, il n'a pas eu besoin d'elle... Mais c'est à cause de toi si il est faux maintenant...

    A ce moment, l'instit a un souvenir ému pour les pénis que le garçon de 7 ans dessinait sur la buée des vitres du bus, il y a 3 ans... (d'ailleurs l'anecdote imaginée doit trainer sur le blog)...

    Le papa est parti râler près de la directrice, l'instit qui avait demandé à la fille de ne pas repartir tout de suite et d'attendre un peu, l'a raccompagnée jusque devant chez elle... et a prévenu l'enseignante actuelle des deux loustics, et la directrice, par texto.

    Le papa est convoqué demain.

    L'instit actuelle a rappelé les pages de dictionnaire que le gentil garçon se fait un plaisir de montrer en classe en gloussant, et qu'elle a déjà rencontré le père pour les problèmes de comportement du gentil garçon.

    Et l'instit (qui a tout imaginé) est bien contente de ne plus être directrice!

     

    Résultat de recherche d'images pour "corps humain dictionnaire"

     

     

     

     

    « SAL Jardin PrivéSAL Règles du bonheur, vos photos »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Ghislaine37
    Vendredi 20 Avril 2018 à 20:23

    Bonsoir Caro

    Il faut de tout pour faire un Monde. Mais dans quel Monde vivons nous!!!!  Je me le demande.  Ce n'est pas de la fiction, c'est la réalité.

    Où allons nous, c'est décourageant. Bonne soirée très chaude. Gros bisous.

    8
    Vendredi 20 Avril 2018 à 08:42

    Quelle imagination!??

    bon courage.

    7
    Jeudi 19 Avril 2018 à 20:19
    Navrant ! Il faudrait une « école des parents « pour les éduquer !!
    Brodeusement,
    Chantal92
    6
    vivi
    Jeudi 19 Avril 2018 à 20:14

    A réalité dépasse la fiction

    5
    monique la bretonne
    Jeudi 19 Avril 2018 à 19:12

    desolalt mais il faut tenir bon mesdames mes instits

    moniqur la bretonne

    4
    Mary
    Jeudi 19 Avril 2018 à 18:54
    Consternant !
    3
    bluetit
    Jeudi 19 Avril 2018 à 18:42

    je n ose imaginer

     après ce que j ai vu et entendu hier sur la 5 .

     ce sont des plus grands mais avec les portables , ce ne sont pas des pages de dico

     pour sourire , entendu ce soir au magasin de bricolage , une femme rapportait un article 

    qui ne convenait pas , elle voulait le vendeur couleur chocolat... une tite faim ?

     bisous bonne soirée et courage... 

    2
    Jeudi 19 Avril 2018 à 18:30

    Pffffffff sarcastic

    Douce soirée Caro, bisous

    1
    Jeudi 19 Avril 2018 à 18:25

    Bien sûr , ce n'est que de la fiction!!!   MDR!!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :