• Noooooooon!

    Imaginons qu'une élève soit absente deux jours, à cheval sur un week-end... (et que l'an dernier, ce soit l'élève avec beaucoup d'absentéisme, environ 50%, parents que l'on a prévenus que si ça se renouvelait... ce serait signalé aux services sociaux, en plus de l'inspection, élève avec d'énormes difficultés scolaires ... bref, une famille suivie)

    La maîtresse ne s'inquiète pas, elle se doute que, comme il y a piscine et que la petite a hurlé à la mort pendant 20 minutes sur les 30 dans l'eau, elle a dû trouver un moyen de ne pas y aller. Le 3ème jour, la voilà qui revient avec sa mère et son cartable. S'engage un dialogue avec la mère qui ne parle pas bien français:

    - M, pas là, malade, mal à la gorge, docteur...

    - Oui, vous l'avez emmenée chez le docteur qui l'a arrêtée...

    - M, pas piscine, mal à la gorge...

    - Montrez moi le papier, c'est le certificat médical? (qu'elle tenait à la main)

    La maîtresse regarde et voit l'ordonnance avec un antibio, donc la petite devait être malade pour de vrai.

    Si vous la ramenez à l'école, c'est que le docteur a dit qu'elle pouvait y aller donc elle ira aussi à la piscine cet après-midi.

    - Non, pas affaires...

    - Ah! Ben vous les rapportez à midi puisqu'elle repart avec vous manger. (Et zut, la maîtresse est certaine de ne pas la revoir l'après-midi)

    - Non, M, cantine!

    - Ah! Mais vous pouvez me rapporter ses affaires de piscine à la grille, à midi.

    - Voui, papa apporte.

     

    A midi, la maîtresse voit la maman avec un sac à la main, et cette maman annonce:

    - Piscine pas possible, M maison, moi travaille jusque 17h et papa rendez-vous hôpital après-midi, soeur école ...

    Imaginons que la maîtresse s'emporte un peu...

    - Je suis désolée, je ne vous crois pas. Un rendez-vous à l'hôpital ne se décide pas du matin au midi, et vous saviez que vous travailliez cet après-midi. -La maîtresse sort l'argument ultime:-  Si vous ne pouvez pas mettre M à l'école, je suis obligée de prévenir l'assistante sociale.

    - Noooooooon! (Sur le ton "non, pas la peine, on ne va pas en arriver là...)

    - Ben si, on vous avait prévenu que M doit venir à l'école, surtout que le CP, c'est très important...

    - Mais pas possible venir chercher M à quatre heures et demie. Quelle heure école finie?

    - 16h30.

    - Son visage s'éclaire. 16h30? Bien, possible!

    - Super! Et pour la piscine, vous aviez apporté ses affaires?

    Et là, la maman tend le sac à la maîtresse, avec les affaires dedans.

     

    Récupérer sa fille à quatre heures et demie, ce n'est pas possible.

    Mais à 16h30, ça va, c'est possible.

    « ATC 91Vous avez brodé mes grilles »

  • Commentaires

    1
    monique la bretonne
    Lundi 26 Novembre à 07:23

    un metier de plus en plus difficile!!!!!!!!!!!!

    bon courage

    monique la bretonne

    2
    Lundi 26 Novembre à 07:29

    Franchement, cela ne doit pas étre facile tous les jours!

    bisous belle journée

    3
    Mimie
    Lundi 26 Novembre à 07:41

    bonjour Caro

    tu as bien du courage  !!

    bon lundi

    bizzzzzzzzz

    Mimiesmile

    4
    Lundi 26 Novembre à 07:42

    Pas simple!

    Bonne semaine!

    5
    Ghislaine37
    Lundi 26 Novembre à 09:33

    Bonjour Caro

    C'est pas simple tous les jours.  Bon Courage aux enseignants. Bon Lundi tout gris. Gros bisous.

    6
    Lundi 26 Novembre à 09:37

    J'ai connu!

    Bisous

    7
    Lundi 26 Novembre à 11:11

    Courage... je t'admire !

    Bonne semaine Caro, bises

    8
    Lundi 26 Novembre à 12:03

    Mais comment arrives tu encore à faire ce métier ??? Ce sont les parents à éduquer, non les enfants grrrrr

    9
    bluetit
    Mardi 27 Novembre à 15:31

    j admire , un vrai sacerdoce!

     j en ris mais c est triste en fait 

     bisous bon courage

    10
    therese
    Jeudi 29 Novembre à 08:34

    Quand les parents font preuve de mauvaise foi ,dur ,dur !!!!!!! C'est du vécu .Mon dieu ,que j'apprécie la retraite!!!!!!

    Bon courage .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :