• Oui oui oui, il faut continuer d'espérer

    Imaginons que j'ai un élève pour qui la maternelle avait demandé le maintien en GS.

    Il dénombre jusque 2, la comptine est stable jusque 3... Il connaît à peu près ses lettres mais n'entend pas les sons, ne comprend pas, et il a lé niveau d'un début MS en difficulté.. Mais le père s'est opposé au maintien:

    "MR est venu en France pour faire de grandes études après le bac. Il faut lui donner sa chance en CP."

    Il a une AVS 12 heures/semaine... Il n'a pas trouvé de place dans un SESSAD (structure médicale qui intervient dans l'école, sur le temps scolaire, quand le cas de l'enfant est lourd, pour éviter les allers-retours des parents chez divers spécialistes) mais lorsque la directrice de maternelle a appelé les SESSAD, aucune demande n'avait été faite pour cet enfant.

    La commission d'appel l'a fait passer en CP.

    Oui oui oui, il faut continuer d'espérer

     

    « Frises à colorierSAL Isa V (06) »
    Pin It

  • Commentaires

    13
    memie yoyo
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 17:31

    avec un tel demarage que va-t-il faire plus tard ?? bon courage !!

    12
    Ghislaine37
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 15:31

    Bonjour Caro

    Ce n'est pas évident pour ce petit garçon lourdement handicapé. Bon Courage à lui et à tous ceux qui s'occupe de lui. En espérant qu'il arrive à suivre. Bonne après midi ensoleillée. Gros bisous.

    11
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 11:58

    quel dommage que les parents s'obstinent ! ce gamin va "couler" devant la difficulté ...

    bises

    10
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 11:29
    Brigitte59

    Bon courage pour arriver à faire éclore ce petit garçon qui mérite de l'aide.

    Les voeux de son papa sont compréhensibles, mais il faut qu'il ouvre les yeux sur les obstacles que rencontrent son fils et qu'il l'aide à les surmonter !

    Bisous

    9
    liliachat
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 11:21

    Bonjour, c'est effectivement du gachis. mais moi j'ai vu mon petit garçon souffrir de rester en GS alors qu'en moyenne section, il avait déjà le niveau CP. Et leur gentille maitresse s'évertuait à dire à l'ensemble de la classe qu'il n'y avait dans sa classe qu'une bonne élève !!! Bonne journée à tous et à toutes yes

    8
    bluetit
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 09:14

    faut s accrocher dur parfois

     bonne route a ce petit , le chemin est mong mais si on lui tien bien la main , pas impossible

    bisous, bonne route

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    kiki
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 09:11

    pfff.....déplorable!

    6
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 08:45
    Dommage pour l'enfant !
    Bisous Caro, belle journée
    5
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 08:40
    Exemple qui prouve que le nombre de classes adaptés aux enfants
    en grande difficulté et/ou présentant un handicap est vraiment en manque dans notre pays !
    Brodeusement,
    Chantal92
    4
    Mimie
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 08:23

    bonjour Caro

    le pire c'est que c'est l'enfant qui en pâtit !! bon courage

    bon vendredi

    bizzzzzzzzz

    Mimiesmile

    3
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 07:47

    Bon courage, un métier difficile!

    Bisous

    2
    monique la bretonne
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 06:59

    un dur metier mais pas facile de gerer avec les parents

    bon courage

    monique la bretonne

    1
    Vendredi 14 Septembre 2018 à 06:19

    Quel gâchis pour cet enfant qui perd toutes ces années précieuses d'acquisition de bases solides.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :