• Pfff!

    Avoir vu arriver un lundi matin un gamin, dans la classe d'une collègue, avec des meurtrissures sur la joue, plus profondes que des bleus...

    " C'est mon père qui m'a mis une claque" pour une histoire de télé...

    Les 5 marques étaient encore visibles le mardi, c'était arrivé le dimanche soir...

    Le père a commencé par refuser le rendez-vous demandé par la directrice ("Ce n'est rien, ça!") puis a accepté un rendez-vous ... qu'il n'a pas honoré...

     

     

    L'information préoccupante est rédigée mais n'est pas encore envoyée. 10 jours...

     

    NB...suite à vos commentaires: l'école bouge. L'Inspection est avertie, elle l'a été dans l'heure qui suivait la constatation, le passage du médecin scolaire a été demandé le jour même... Ça ne va juste pas aussi vite qu'on l'aimerait. Malheureusement, ce n'est pas une maltraitance "urgente" donc les services sociaux seront relativement lents.

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

    « En prévision 4En retard... »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 18:48
    2
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 18:54

    Maltrato al niño? Es denunciable!!!

    3
    ZELDAS
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:07

    Normal... j'ai travaillé dans une PMI et on avait souvent des appels d'insti le vendredi à 16 heures..... et surtout les veilles de vacances à la même heure : pas possible de voir les enfants à l'école par le médecin car vendredi à 16 heures : sortie des enfants et il faut un certain temps pour avertir le médecin de la PMI qui se déplace.......... J'ai changé de travail et j'en suis ravie car cela me mettait hors de moi.

    J'espère que tout ira bien pour cet enfant.

    4
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:12

    Dingue !

    5
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:17
    6
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:23
    7
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:34

    une situation difficile ! pauvre petit.

    8
    sylvie maminou
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:38
    J'ai honte pour ce père.
    9
    kiki30
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 19:49

    c'est ignoble!!!

    10
    Annabelle
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:02

    Comme si cela allait lui mettre plus de plomb dans la tête !!!!!

    quel père .....frown

    11
    monique la bretonne
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:06

    c ' est une catastrophe

    que fera t 'il la prochaine fois??????????????????

    monique la bretonne

    12
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:06

    Pauvre gamin!

    bisous

    13
    genevieve13340
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:17

    grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    et que dit la maman ?

    14
    Mohican
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:41

    Ne rien dire c'est être complice, le dire c'est remuer "la merde" le choix est dur mais est-ce que défendre un enfant n'est pas le rôle des éducateurs?

     

    15
    marie-christine
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 20:55
    Quelle honte pour le père.
    16
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 21:28

    C'est ignoble... et malheureusement, ça arrive bien plus souvent qu'on ne le croit... parfois j'ai honte de la lenteur de l'administration pour laquelle nous travaillons... pauvre enfant...

    17
    Samedi 23 Janvier 2016 à 05:17

    honteux;;;;;;;;;;;;

    18
    rose17
    Samedi 23 Janvier 2016 à 08:29

    Quand on a eu la chance d'avoir des parents aimant, on se rend compte que cet homme n'est pas un père.

    Marylène la charentaise

    19
    babeth
    Samedi 23 Janvier 2016 à 09:30

    C'est INADMISSIBLE de l part du père et aussi de l'école qui bouge pas 

    Il existe un numéro vert pour enfant maltraité, pourquoi ne pas les avoir appelé???  1119

    J'ai travaillé en crèche pendant 35 ans c'est clair, que cela aurait bougé tout de suite, j'ai rencontré c genre de cas en moins grave et tout à été mis en place tout de suite....

     

    20
    Samedi 23 Janvier 2016 à 11:51

    pauvre enfant

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :