• Pour deux élèves de CE2 qui ont du mal à lire un livre en entier, j'ai donné en lecture des petits textes sur le panda, le lama, le castor. Une des questions demandait quel était l'animal en voie de disparition.

    Réponse de mon petit nouveau, l'enfant caché:

    - Le Tyrex

    - Pourquoi tu me parles du T-rex?

    - Il est en voie de disparition.

    - Il est carrément disparu... Tu n'as pas compris que les questions avaient les réponses dans le texte que tu as lu?

    - Ah!

     

    En maths, nous avions un problème avec 13 cartons de 15 masques (de carnaval!) à transporter, combien de masques?

    - Donnez moi le calcul.

    - 70

    - Ce n'est pas un calcul, c'est le résultat. Comment as tu trouvé 70?

    - 20 + 70

    - Le rapport avec les 13 cartons de 15 masques?

    - ...

     

    Plus que deux mois. Il ne redoublera pas, il a déjà redoublé son CE1.

    Les parents ont refusé le bilan psy dans l'ancienne école.

    Il m'a raconté qu'il se couchait à 22h et se levait à 5h. Pourquoi faire? Pour jouer  sur son téléphone ou regarder des dessins animés.


    5 commentaires
  • Tests salivaires ce lundi matin, on envoie un mail rappelant de nous prévenir si l'enfant est positif.

    Réponse du père de mon nouveau, arrivé jeudi dernier:

    Bonsoir Madame,

    A moins d’avoir un enfant caché, auquel cas je ne serai pas au courant, je n’ai pas d’enfant dans votre établissement, ni même ailleurs.  Cela doit donc être une erreur dans l’adresse mail.  Bonne soirée, Cordialement
     
    **
     
    Mince! Il est venu inscrire son gamin, avec le livret de famille, il a signé la feuille d'inscription et laissé son adresse mail, et il ne sait pas qu'il a un gamin dans ma classe... (et accessoirement, je récupère la petite sœur l'an prochain...)
     

    11 commentaires
  • Not' président parle ce soir.

    Le confinement, on sait, on est dedans. Enfin, il parait, parce que je peux faire mes courses et me promener toute la journée.

    Et les écoles?

    Ma collègue est certaine que les écoles vont fermer. Je n'y crois plus.

    On a parié une bouteille de cidre. J'aimerais bien perdre mon pari et apporter la bouteille!

     

    Je vous dis que la collègue en question a fermé sa classe jusqu'à demain, pour un cas testé positif  samedi, et que les parents ont bien compris de qui il s'agissait. Et que dimanche, ledit cas positif a passé son après-midi à jouer au parc avec les copains, sans masque. Et que sa mère est instit.

     

    Je vous parle des gamins qui m'annoncent tout fiérots que les copains de papa arrivent ce soir (vendredi dernier) avant le couvre-feu, pour passer le weekend avec eux?

     

    Je vous parle des copines qui se font bisou-bisou dans le cou et s'enlacent dès la sortie de l'école, alors qu'on lutte en permanence pour leur faire garder le masque au dessus du nez en classe?

     

    Je vous parle des parents qui ne font pas tester leur enfant, et le remettent, malade, dès le lendemain, sans test, sans éviction, sans rien...

     

    Au risque d'en énerver quelques-uns, je n'attends QUE la fermeture des écoles et je n'ai plus de compassion pour les parents en télétravail, qui arrivent pour déposer leurs enfants à l'école,  en tenue prêts à courir, et qui se plaindront que c'est duuuuuuuur de gérer télétravail et classe à la maison.

    Fermera, fermera pas?

    Pin It

    15 commentaires
  • Pin It

    4 commentaires
  • Testés, homologués, validés et payés par l'Education Nationale.

     

    Mais immettables.

    Trop petits: Comparez avec un masque jetable.

    On a reçu les nouveaux masques

    Et trop épais.

    On a reçu les nouveaux masques

    Alors? J'ai remisé mes masques maison, assortis à mes tenues, mais refusés par l'Education Nationale, et j'ai acheté des masques pro en tissu portables 40h (pas plus de 4 h d'affilée, il faut les laisser sécher) parce que franchement les masques, jetables... ça pue! (en plus des déchets)

    Pin It

    14 commentaires
  • Passer de ça, il y a un an:

    Classe en autobus

    à ça, à cause du protocole COVID.

    Classe en autobus

    Classe en autobus

    Ca prend plus de place, tu te cognes partout, et en plus, il y a 10 tables qui ont été planquées dans le couloir... mais pas plus de place.

    Pin It

    10 commentaires
  • Pin It

    13 commentaires
  • Anecdote récupérée sur mon forum préféré:

    Conjugue le verbe entre parenthèse au présent:

    Nous (jouer)dehors:    Nous entre parenthésons dehors.

    Tu (lancer) une balle  : Tu entre parenthèses une balle.

    Ils (défendre) leur équipe:  Ils entre parenthèsent leur équipe..


    11 commentaires
  • J'ai repris la classe une journée et je suis arrêtée pour 3 semaines, suite à une opération. (Tout va bien, rassurez-vous)

    Comme je n'étais pas certaine d'avoir une remplaçante, j'ai préparé du travail pour mes élèves, si jamais ils devaient rester chez eux. Ils ont donc eu une pile de feuilles de travail, au cas où.

    La remplaçante est arrivée mardi, et on s'est appelées hier pour faire le point et que je puisse répondre à ses questions.

    Elle m'a raconté qu'à un moment, les CE2 avaient fini et pas les CP, et qu'elle se sentait bloquée. (forcément, prendre un double niveau au pied levé, ce n'est pas évident) Et là, mes CE2 lui ont dit, d'eux mêmes, qu'ils avaient du travail pour s'occuper, et ont demandé si ils pouvaient le faire en attendant.

    Ils ne sont pas mignons, mes élèves, cette année?


    15 commentaires
  • Premier mardi, interdiction de faire sport, il faut attendre les consignes.

    Deuxième mardi, autorisation accordée, j'ai la chance d'avoir un intervenant municipal au top du top, extraordinaire dans la précision de ses consignes, de ses démonstrations, dans ses ateliers, sa progression d'une semaine à l'autre...

    Mais N. n'a pas ses affaires de sport et regarde les copains faire.

    Troisième mardi, on fait sport et je constate le matin que deux gamins n'ont pas leurs affaires (j'en ai loupé une troisième, d'ailleurs) Je trouve 5 minutes pour appeler les parents et leur dire que si ils ont moyen de déposer les affaires dans un sac à midi, on se débrouillera pour que leur gamin puisse se changer et faire sort.

    H. reçoit son sac et va se changer dans un coin.

    C. m'annonce qu'elle n'a pas ses affaires, ce que je n'avais pas vu.

    Mais N. n'a pas ses affaires de sport et regarde les copains faire. Avec C.

    Je mets quand même un mot dans le cahier de liaison de N pour lui rappeler que c'est le mardi jusqu'à Noël.

    Je vois le père le soir, et je lui en parle. Il ne savait pas, il croyait que c'était encore le vendredi. (Et le mail pendant les vacances? Et le mot signé dans le cahier de liaison?) Il m'explique qu'il travaille de l'autre côté de la frontière, se lève à 3h00 du matin, que sa femme est infirmière en unité COVID et qu'ils ne se sont pas vus depuis 3 mois.

    OK.

    Puis il me reproche d'avoir laissé son enfant 1h00 à ne rien faire et m'explique que c'est frustrant pour lui, et que je pénalise son enfant pour les vêtements que  les parents n'ont pas donné, donc pour une erreur que les parents ont faite.

    Dialogue de sourds.

    Non, l'enfant n'a pas été pénalisé, il n'a pas été puni pour l'oubli de ses affaires.

    C'est le genre de discussions où tu finis par penser que si tu n'avais rien dit, l'enfant n'aurait pas fait sport de toute la période, mais au moins, tu aurais été tranquille...

     

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique